Biomethane Regions : Voyage d’étude en Autriche

Dans le cadre du projet Biomethane Regions, AILE a participé à un voyage d’étude sur l’injection en Autriche. Le groupe a visité trois sites équipés de l’épuration partielle de leur production de biogaz. Deux sites pilotes de la TU Wien pour l’épuration et l’injection d’environ 100 Nm3 biométhane par heure dans le réseau et un site avec vente de biogaz à la SEM locale qui se charge de l’épuration et de l’injection.

L’unité à « Magarethen am Moos » a produit  jusqu’en septembre du biogaz pour fournir du gaz pour un moteur de 625kWélec (model Jenbacher) et 75 Nm3 de biométhane par heure pour alimenter une station de bio-GNV pour le grand public. A partir de cette fin d’année une étude est menée pour l’épuration de 800 Nm3 de biométhane par heure dans un premier temps et de 1 600 Nm3 de biométhane par heure dans une deuxième phase du projet. Le projet porte sur l’épuration membranaire avec un process à quatre étapes. Les substrats utilisé sont la paille de mais, du fumier de cheval et du lisier de porc.

L’unité de « Energiepark Bruck an der Leitha » valorise surtout des déchets de la ville de Vienne très aléatoire de jour à jour et des CIVE’s cultivés sur les parcelles des sociétaires. L’unité produit du biogaz pour deux moteurs de 836 kWélec (Jenbacher). L’épuration membranaire fournit 100 Nm3 de biométhane par heure pour le réseau publique.

L’unité de « GrasKraft Reitbach Cooperative » produit l’équivalent de 380 kW élec. La particularité de l’installation est qu’il y a un moteur de 100 kW élec (fonctionnement en hiver), une turbine à gaz de 65 kW élec (fonctionnement en été avec un gaz pauvre de 18% CH4). Le reste du biogaz est épuré par un système de PSA et injecté dans le réseau de la SEM de Salzbourg et également à une station de bio-GNV pour le grande public. La particularité est que la SEM de Salzbourg prend en charge l’épuration et l’injection dans le réseau. L’exploitant ne produit que du biogaz et le vend à la SEM de Salzbourg avec une équivalence de prix par m3 au kW électrique mise sur le réseau.

PROGRAMMES EUROPEENS

RECHERCHE