Déchiquetage du bois de bocage

 

Les déchiqueteuses à bois

Le déchiquetage est pour les agriculteurs un moyen moderne de valoriser la totalité des branches et branchages produits par l'entretien des haies afin que cet entretien ne soit pas effectué à perte.

Les déchiqueteuse mobiles à atteler sur la prise de force des tracteurs agricoles permettent de déchiqueter des branches de plusieurs mètres de long, le diamètre toléré étant variable en fonction des capacités de la machine. Le produit obtenu est appelé plaquettes et s'apparente à de gros copeaux de bois. Les matériels permettant d'obtenir de la plaquette compatibel avec l'utilisation en chaudière automatqiue ( granulométrie homogène, sans queues de déchiquetage) sont des déchiqueteuses à couteaux : elles coupent le bois alors que les déchiqueteuses à marteaux défibrent et broient le bois.

La totalité de la branche est donc déchiquetée, alors que l'exploitation traditionnelle délaisse les branchages dont le diamètre est trop faible pour servir de bois de feu : les résidus sont habituellement brûlés en bout de champ, ce qui occasionne une perte importante de temps et d'énergie, et contribue à l'augmentation d'émission des gaz à effet de serre.

Les plaquettes obtenues peuvent être valorisées de plusieurs façons :

-           production d'énergie locale
-           litières animales
-           paillage végétal

Selon le diamètre du bois à déchiqueter et le volume annuel de plaquettes à produire on peut utiliser une déchiqueteuse à alimentation manuelle ou à alimentation par grappin. Ce sont des matériels très différents, qui n'ont pas les mêmes coûts de fonctionnement et ne requièrent pas le même niveau de compétences.

 

 
déchiqueteuses à alimentation manuelles
déchiqueteuse à alimentation par grappin
Diamètre maximum accepté
Jusqu'à 25 cm
Jusqu'à 60 cm
Organe de coupe
Disque
Tambour hacheur
Nombre de couteaux
3 à 6
8 ou plus
Amenage du bois
Rouleaux ameneurs
Rouleaux et tapis ameneur
Alimentation
manuelle
grappin
Puissance de traction nécessaire
80 à 100 cv
150 à 250 cv
Rendement des chantiers en conditions bocagères
4 à 10 m3/h
10 à 25 m3/h
 
 
  • Contacts prestataires de broyage bois
telechargez.gif
1 page - 84 Ko
icone_pdf.gif

La coupe du bois : une charge ou source de travail ?

Les haies fournissent principalement du bois de chauffage et dans certaines conditions du bois d'oeuvre.

Pour le déchiquetage, l'exploitation du bois doit intervenir tous les 10-15 ans selon les essences présentes dans les haies. Cette rotation courte permet de limiter le développement latéral des haies. Ces interventions favorisent la régénération des arbustes et permettent la formation des arbres de haut-jets (bois d'oeuvre), et les replantations si besoin.

Ces chantiers d'exploitation nécessitent plus de temps de travail qu'une taille au lamier, même si celle-ci doit intervenir plus souvent.

Si, dans la plupart des cas, l'agriculteur assure lui-même cet entretien, il peut faire appel à une prestation de service pour gagner du temps ou pour obtenir un résultat de qualité. Cette solution est choisie lorsque la valorisation économique de la haie fait partie de la démarche d'entretien.

Ainsi l'exploitation des haies permettrait de développer une activité hivernale souvent rare pour certaines associations ou entreprises travaillant dans le domaine agricole ou rural.

Ces chantiers sont 2 à 3 fois plus chers qu'un passage de lamier. Mais la revente des plaquettes et éventuellement du bois d'oeuvre permet de générer un revenu. En outre le coût très compétitif du kWh bois déchiqueté (2 fois inférieur à celui du fuel) permet aux collectivités et/ou aux particuliers qui achèteraient des plaquettes de réduire leur facture énergétique.

 

En résumé :

  • Le déchiquetage du bois
telechargez.gif
1 page - 159 Ko
icone_pdf.gif

PROGRAMMES EUROPEENS

RECHERCHE