Informations pratiques pour l’installation d’une chaudière bois

 

La technologie des chaudières automatiques

Ces chaudières au fonctionnement automatique utilisent comme combustible des plaquettes de bois dont la granulométrie permet une manipulation facile à la pelle ou au godet de tracteur. Après déchiquetage, les plaquettes doivent sécher 4 à 6 mois sous abris couvert et bétonné pour arriver à un taux d'humidité compris entre 25 et 30%. Les plaquettes une fois sèches peuvent être transférées dans le silo d'alimentation de la chaudière automatique.

La particularité de ces chaudières vient :

    • du système d'alimentation en bois : les plaquettes sont reprises dans le silo et convoyées jusqu'au foyer de la chaudière par une vis sans fin (comme les vis à grain) dont la fréquence de rotation est commandée par le boîtier de commande du corps de chauffe. Une petite poignée de plaquettes arrive donc dans le foyer en fonction de la demande et l'installation est tout aussi automatisée qu'une simple installation au gaz ou au fuel.

    • de la technique de combustion : la quantité d'air et la quantité de combustible arrivant dans le foyer sont régulées ce qui permet une combustion presque parfaite, aucun phénomène d'oxydation des réfractaires du foyer ni de goudronnage du conduit de cheminée. La chaufferie se situe dans un local propre et non poussiéreux.

Les plaquettes sont stockées dans un silo, de plus ou moins grande taille, à côté de la chaudière, qui confère à l'utilisateur une autonomie d'une semaine à plusieurs mois.

 

Constructeurs de chaudières

Une douzaine de constructeurs et importateurs de chaudières automatiques sont référencés actuellement parmi l'ensemble des réalisations en Bretagne.

Liste des distributeurs de chaudières bois déchiqueté

Aides fiscales et subventions

Reportez vous aux modalités d'obtention des aides.

 

En résumé : Se chauffer au bois déchiqueté

PROGRAMMES EUROPEENS

RECHERCHE