Etudes territoriales

Evaluation du potentiel de développement des biocombustibles compatibles avec l’environnement

Cette étude a pour objectif d’évaluer le potentiel de biocombustibles herbacés pouvant être fabriqués à partir de résidus de culture ou de cultures énergétiques en régions Bretagne et Pays de la Loire. Ceci, sans engendrer d’effet négatif sur la production agricole alimentaire ni sur l’environnement. Elle se déroule en deux temps :

  • estimation, à partir des références technico-économiques existantes, du potentiel de production de biocombustibles sur le territoire (cultures énergétiques, résidus agricoles, résidus d’entretien de l’espace).
  • évaluation de l’impact de cette production de biomasse sur la structure des exploitations et la production alimentaire. Plusieurs scénarios sont envisagés afin de modéliser l’impact d’une production accrue de biomasse sur le territoire.

Les attentes des acteurs du territoire recueillies sont prises en compte dans l’étude. Etudes territoriales jpg L’évaluation est réalisée dans deux territoires pilotes :

  • La zone d’approvisionnement de la Coopédom pour la Bretagne (20 km autour de Domagné). La Coopédom a implanté 300 hectares de miscanthus auprès de ses adhérents. Le miscanthus alimente un four à biomasse pour la déshydratation du fourrage des agriculteurs.
  • Zone d’approvisionnement de la Cavac (Sud Vendée) pour les Pays de la Loire. La Cavac a implanté 23 hectares de miscanthus auprès de ses adhérents. Depuis 2009, elle cultive du lin et du chanvre pour la production d’isolant naturel.

Les résultats obtenus sont ensuite extrapolés sur l’ensemble des deux régions.

Etude du potentiel de développement des agrocombustibles :

 Rapport de synthèse pour les territoires pilotes - Extrapolation à l'ensemble du territoire

 

Résumé de l'étude (4 pages)

Image Tout gif

 

PROGRAMMES EUROPEENS

RECHERCHE