Tests de combustion

Optimisation des chaudières aux combustibles

Les combustibles contenant de la biomasse herbacée n’ont pas les mêmes caractéristiques physico-chimiques que le bois, ce qui peut avoir des conséquences au niveau des performances de combustion :
  • Quantité plus importante de cendres et formation de mâchefers dus à la haute teneur en silice et la plus basse température de point de fusion des biocombustibles herbacés
  • Problèmes de corrosion et émissions de composés acides dus à la présence en plus grande quantité de chlore, d’azote et de soufre que dans le bois
Le programme d’essais de combustion lancé a pour but de sélectionner les combustibles les plus performants, de définir l’adéquation des chaudières avec la biomasse herbacée ainsi que les réglages nécessaires pour la combustion de ce type de biomasse. Comb1

Fabrication des combustibles herbacés

Différents types de biocombustibles sont produits :
  • Biomasse en vrac (miscanthus, graminées) pour les chaufferies industrielles
  • Granulés de biomasse : cultures (switchgrass, miscanthus …), résidus de cultures (paille) pour les chaufferies collectives et individuelles
La composition physico-chimique des combustibles a été caractérisée pour aider à interpréter les résultats de combustion.

Comb2 Comb4

Tests de combustion en laboratoire

Les biocombustibles produits sont d’abord testés dans une chaudière installée en laboratoire afin d’évaluer les performances de combustion et les émissions atmosphériques propres à chaque combustible.

Ces tests permettent de sélectionner les biocombustibles les plus performants. Ils sont réalisés au CSTB de Nantes, selon un protocole validé par le comité de pilotage combustion du projet. Comb3 Comb6
Description du protocole d’essai en laboratoire telechargez.gif icone_pdf.gif

Image Trois gif

Tests de combustion en sites pilotes

Les combustibles sont ensuite testés en conditions réelles dans 10 chaudières polycombustibles de puissances et modèles différents : dans 1 four industriel, 2 chaufferies collectives et 7 chaufferies de particuliers etagriculteurs. Dans chaque site un biocombustible est testé par saison de chauffe.                                                     L’objectif de ces tests est de mesurer l’influence du type de chaudière et des réglages effectués sur les résultats de combustion et d’émission. Comb9 Comb5 Comb8
Description du protocole d’essai de combustion en sites pilotes telechargez.gif icone_pdf.gif

Présentation des sites pilotes

Image Tout gif

Accès réservé aux membres du comité de pilotage Combustion - Cliquez ici

PROGRAMMES EUROPEENS

RECHERCHE