Les premiers enseignements du programme Utilbiomas

Pendant un peu plus d'un an le Parc Naturel Régional du Golfe du Morbihan, la Chambre d'Agriculture de Bretagne et Aile ont étudié l'état agronomique de plusieurs parcelles littorales ainsi que la qualité de certaines matières susceptibles d'amender et d'augmenter la biodiversité du sol. Les partenaires ont commencé à imaginer des protocoles expérimentaux pour mener des essais aux champs. L'utilisation de techniques innovantes impliquera la mise en place de nouvelles filières qu'il conviendra de construire avec l'ensemble des parties prenantes impliquées dans cette première phase. Le rapport et les annexes sont disponibles sur demande. Les partenaires recherchent actuellement des pistes de financement pour donner suite à ce PEI Agri retenu en phase d'émergence par la Région Bretagne.
 
Photo prise dans une parcelle avant récolte du maïs, Octobre 2017

Le ver de terre creuse des galeries dans le sol et participe ainsi à son aération et à son drainage. Les tunnels créés facilitent l’installation des racines et leur alimentation en eau. L’apport de BRF peut participer à nourrir les verres de terre qui le digèrent et le restituent au sol améliorant la fertilité du sol. Qu'en est-il des produits organiques présents sur le territoire du Parc dont les caractéristiques peuvent être proches de celles du BRF, voire complémentaires? Des interrogations subsistent sur l'adéquation de ces techniques innovantes avec la diversité des pratiques culturales mais aussi sur ses effets à long terme sur des enjeux importants tels que la biodiversité souterraine et aérienne, la résilience des plantes, la qualité de l'eau, le développement rural, etc...

 

PROGRAMMES EUROPEENS

RECHERCHE