Valdipro : Analyses de digestat

Dans le cadre du programme VALDIPRO, une campagne d'analyses a été mise en place en 2013, afin de mieux connaître la qualité microbiologique des digestats. Un diaporama présentant l'ensemble des résultats sera diffusé dans le courant du mois de novembre.

12 digestats provenant de 8 sites de méthanisation agricole ou territoriale en codigestion, ne valorisant ni boues de step ni déchets ménagers non triés à la source ont été analysés (9 bruts ou liquides ; 2 secs ; 1 sulfate d'ammonium).

Les résultats des analyses (E.Coli, Salmonelles, Staphylocoques, Entérocoques, Clostridium perfringens, Nématodes, Pythium) ont été comparés aux valeurs limites préconisées par l'ANSES (voir ici la note d'information aux pétitionnaires).


Les digestats secs et le sulfate d'ammonium respectent l'ensemble des paramètres. Les analyses des entérocoques sur 8 digestats bruts montraient des valeurs supérieures aux valeurs guides mais la pertinence de la méthode analytique pour des produits liquides a été remise en cause. Une seconde campagne de prélèvements permettra de comparer plusieurs méthodes.

Les 9 digestats bruts montraient la présence de Clostridium perfringens au delà des valeurs guides, ce qui était un résultat attendu car ces bactéries sont naturellement présentes dans les déjections animales. Les concentrations observées pour un usage comme fertilisant représentent un risque faible de contamination par voie orale de l’homme ou de l’animal.

Rappelons enfin que les valeurs guides sont indicatives : un produit présentant des valeurs supérieures peut recevoir une homologation, à condition d'apporter une argumentation détaillée sur la maîtrise des risques et si nécessaire des préconisations d'utilisation permettant de limiter ces risques. Plus d'information sur Valdipro  

PROGRAMMES EUROPEENS

RECHERCHE